Durfort

Durfort, circulade médiévale

St-Hippolyte-du-Fort

St-Hippolyte-du-Fort au pied de la Marianne

Monoblet

Monoblet,
sur la route vers les Cévennes

Cros

Cros blotti au creux de son vallon

Col de Fosses à Colognac

Le Col des Fosses au-dessus de Colognac

Durfort, St Thomas

Ruine de St Thomas de la Souche, ancienne église paroissiale de Durfort

St-Hippolyte-du-Fort

St-Hippolyte-du-Fort,
porte des Cévennes

St-André de Conqueyrac

La chapelle romane St-André à Conqueyrac

La plaine de Pompignan

Les premiers contreforts des Cévennes depuis la plaine de Pompignan

Accueil > Territoire > Maruéjols-lès-Gardon

MARUÉJOLS-LÈS-GARDON

Maruéjols-lès-Gardon

Sur la rive droite du Gard, Maruéjols-lès-Gardon se situe peu après la réunion des Gardons cévenols. Son nom signifie « la grande clairière », du gaulois « ialo » (clairière) et « maro » (grand).

Depuis des temps forts anciens, ses riches terres ont retenues des générations d'agriculteurs, en majorité viticulteurs.

L'ancienne voie romaine

On y a d'ailleurs trouvé des vestiges d'une villa romaine et la route qui traverse le village est une ancienne voie romaine tout comme la Régordane qui passe plus bas, en bordure du Gardon.

Le château

Le château de Maruéjols-lès-Gardon a été construit à l'époque des Croisades. Raymond, Comte de Toulouse y avait rassemblé ses partisans pour un départ en croisade.

Le temple

Le temple est une ancienne église romane, qui a été remaniée au XVIe siècle, détruite au XVIIe et brûlée au XVIIIe siècle.

Le bois des Lens offrit un refuge aux prophètes huguenots (le Désert) et aux rebelles camisards – dont l'ultime combat eut lieu sur la commune voisine, St Bénézet.

Maruéjols-lès-Gardon

Le village sera tragiquement marqué par les guerres de religion. Lors d'une ambuscade tendue par Ravanel, l'adjoint de Cavalier, les Camisards tuèrent trente dragons avec leurs officiers. En représailles, le maréchal de Montrevel, commandant des armées royales, fit incendier le château et raser le village. Les habitants, tous protestants, furent envoyés aux galères pour les hommes tandis que les femmes furent emprisonnées à la Tour de Constance d'Aigues-Mortes. Maruéjols-lès-Gardon, comme nombres de villages cévenols, fut donc un village martyr.

Pigeonniers

Maruéjols-lès-Gardon tient à préserver son caractère rural unique et convivial. Ne raconte-t-on pas qu' « il n'y a pas si longtemps encore, et selon une coutume ancestrale, les hommes se retrouvaient, sur la place du relais de poste, après le repas de midi, tous les jours, quelle que soit la saison. Ce rassemblement prisé portait le nom de « clu ». Même les gamins s'y rendaient avant de retourner en classe. On y discutait de tout. Des travaux des champs, de l'actualité locale, régionale ou nationale »

  Accueil    Plan du site    Contact    FAQ    Nos brochures    Galeries photos    Liens    Mentions légales    Espace Pros    Nos engagements   Haut de page