Durfort

Durfort, circulade médiévale

St-Hippolyte-du-Fort

St-Hippolyte-du-Fort au pied de la Marianne

Monoblet

Monoblet,
sur la route vers les Cévennes

Cros

Cros blotti au creux de son vallon

Col de Fosses à Colognac

Le Col des Fosses au-dessus de Colognac

Durfort, St Thomas

Ruine de St Thomas de la Souche, ancienne église paroissiale de Durfort

St-Hippolyte-du-Fort

St-Hippolyte-du-Fort,
porte des Cévennes

St-André de Conqueyrac

La chapelle romane St-André à Conqueyrac

La plaine de Pompignan

Les premiers contreforts des Cévennes depuis la plaine de Pompignan

Accueil > Territoire > Carnas

CARNAS

Carnas

À l'écart des axes routiers, Carnas se blotti entre deux beaux massifs boisés dont la richesse floristique parfume l'air ambiant. D'abord constitué de hameaux rappelant que les villas romaines occupèrent le site (vestiges retrouvé au hameau de Bancel), le village s’est ensuite développé autour de son église du XIIème siècle aujourd’hui chapelle du château.

Carnas au petit matin

Le lieu était déjà occupé du temps de la conquête romaine avec la villa « Montilius » située entre les hameaux de Bancel et Monteils.

L’église Saint Jean Baptiste

L’église actuelle, Saint Jean Baptiste, a été bâtie au début du XXème siècle.

Le lavoir

Le lavoir


Les premiers lavoirs sont construits à la fin du XVIIIème pour des raisons d’hygiène, pour éviter la propagation des maladies et la pollution des eaux potables par les industries.

Dans ces édifices, le travail des bugadières se trouve valorisé. Le lavoir est un lieu éminemment social dans un village. C’est l’endroit où les femmes se retrouvaient et où s’échangeaient toutes les nouvelles du village et des alentours. L’utilisation des lavoirs a été progressivement abandonnée au XXème siècle alors que l’eau courante était installée dans les maisons. Le lavoir a définitivement laissé la place à la machine à laver à partir de 1950.

La lessive se faisait à la cendre de bois, celle de châtaignier était évitée car sa forte teneur en tanin pouvait tacher le linge. Des racines de saponaire jouaient le rôle d’assouplissant. Parfois, des rhizomes d’iris servaient à parfumer la lessive.

Le patrimoine en Piémont Cévenol :
 Le puit-lavoir de Carnas

  Accueil    Plan du site    Contact    FAQ    Nos brochures    Galeries photos    Liens    Mentions légales    Espace Pros    Nos engagements   Haut de page