Sauve, cité médiévale

Sauve, cité médiévale

St-Hippolyte-du-Fort

St-Hippolyte-du-Fort au pied de la Marianne

Quissac, le pont enjambant le Vidourle

Quissac, le pont enjambant le Vidourle

Lédignan

Lédignan

Corconne au pied des Cévennes

Corconne au pied des falaises

Cardet

Cardet, la place centrale et le château

Cassagnoles

Cassagnoles

Carnas au petit matin

Carnas au petit matin

Durfort

Durfort, circulade médiévale

Monoblet

Monoblet,
sur la route vers les Cévennes

Aigremont

La circulade d'Aigremont

Cros

Cros blotti au creux de son vallon

Col de Fosses à Colognac

Le Col des Fosses au-dessus de Colognac

Sérignac

Sérignac

Durfort, St Thomas

Ruine de St Thomas de la Souche, ancienne église paroissiale de Durfort

St-Hippolyte-du-Fort

St-Hippolyte-du-Fort,
porte des Cévennes

Saint-Nazaire-des-Gardies

Saint-Nazaire-des-Gardies

St-André de Conqueyrac

La chapelle romane St-André à Conqueyrac

La plaine de Pompignan

Les premiers contreforts des Cévennes depuis la plaine de Pompignan

Quissac et la montagne de Coutach

Quissac et la montagne de Coutach

Bragassargues

Bragassargues

Accueil > Territoire > Cardet

CARDET

La Place de Cardet

Anciennement appelé Saint Saturnin de Coiran, Cardet est situé à 60 km de la mer et à 10 km d'Anduze.

Le nom du village garde la trace d'une ancienne tradition. La culture du chanvre qui se pratiqua longtemps dans cette région fit naître une profession, celle des cardeurs dont la tache était de déméler les fibres textiles afin de qu'elles puissent être filées.

Vers 1650, l'édification du village commença par l'aménagement d'une verrerie dans des caves dont l'origine remontaient au XIIIème siècle.

Aujourd'hui, un atelier de verrerie renoue avec cette activité ancestrale : Meilleur Ouvrier de France en 1986, Thierry Gilhodez vit et travaille à Cardet depuis 2001.

Le Temple de Cardet

Le temple fut construit au XVIIème siècle avec les matériaux provenant de la démolition de l'église situé sur les collines « les mas de Cardet ».

Transformé en église catholique jusqu'à la Révolution, il fut l'un des rares temples rescapés d'avant la Révocation de l'Édit de Nantes (1685). Les parents de Cavalier s'y marièrent et y firent baptiser leur fils, Jean, né le 28 novembre 1681 à Ribaute-les-Tavernes qui devint le plus célèbre des chefs et des prophètes camisards.

Le Château de cardet

C'est sur l'emplacement de la verrerie du XVIIème siècle que des seigneurs venus d'Anduze édifièrent le château de Cardet.

Le château, avec son magnifique parc de 7 hectares, est intimement lié à l’histoire du village. Sa partie ancienne, comprenant des caves voutées, remonterait au début du XIIIème siècle. C’est vers 1710 que le seigneur de Cardet de l’époque, M. de Bouzanquet, lui donna son allure et aménagea les bosquets. Depuis 1946, le château et son parc sont la propriété de Mme de Provenchères.

Au XIXème siècle, le village actuel se développa dans la plaine aux pieds des anciens hameaux « les mas de Cardet ».

La construction de la ligne Alès-Lézan puis l'édification des écoles et de la mairie marque une date dans l'agrandissement du village. Le bureau de poste, quant à lui, fut construit en 1911.

Se loger

Campings

Pratique

Vous trouverez toutes les informations institutionnelles et pratiques sur le site de la Communauté de Communes du Piémont Cévenol

  Cardet

  Accueil    Plan du site    Contact    FAQ    Nos brochures    Galeries photos    Liens    Mentions légales    Espace Pros    Nos engagements   Haut de page