Les Désaxés à Cros

Les Désaxés à Cros


Visite théâtralisée à Sauve

Visite théâtralisée à Sauve


Mauresca

Mauresca, Cour des Casernes à St-Hippolyte-du-Fort


Isabelina par la Cie Gargamela, Carnas

Isabelina par la Cie Gargamela, Carnas


Exposition au temple de St-Hippolyte-du-Fort

Exposition au temple de
St-Hippolyte-du-fort


Caminade de St-Hippolyte-du-Fort

Caminade de St-Hippolyte-du-Fort


Concert de cuivre à l'église de Cros

Concert de cuivre à l'église de Cros


Visite théatralisée de Sauve

Visite théâtralisée à Sauve


Quissac, Abrivado au pied de Coutach

Abrivado au pied de Coutach, Quissac


Le Forum du Livre

Le Forum du Livre,
St-Hippolyte-du-Fort


Les Têtes de Bois

Théatre avec « Les Têtes de Bois »


Visite théatralisée de Sauve

Visite théâtralisée à Sauve, sous la Fusterie


Caminade de St-Hippolyte-du-Fort

Caminade de St-Hippolyte-du-Fort


Concert au temple de Colognac

Concert au temple de Colognac


Fred Lewin

Fred Lewin, Cour des Casernes à St-Hippolyte-du-Fort


La Circulade des vignerons

La Circulade des vignerons, Domaine du Sollier à Monoblet


Exposition au temple de St-Hippolyte-du-Fort

Exposition au temple de
St-Hippolyte-du-fort


Théâtre en plein air

Théâtre en plein air, Col des Fosses à Colognac


Fête des violons populaires

Fête des violons populaires, Sauve


Abrivado dans le Vidourle, Quissac

Abrivado dans le Vidourle, Quissac


Previous
Next
Accueil > Agenda > Exposition "Etats d’Art – Arts Singuliers Arts Premiers "
Exposition : 01.07.2017 St-Hippolyte-du-Fort

Exposition "Etats d’Art – Arts Singuliers Arts Premiers "

Les arts singuliers et les arts premiers ont en commun le mystère de leur grâce, l’incandescence de leur présence au monde, qui font la puissance des émotions qu’ils suscitent.


Arts premiers : Art africain ancien
Arts singuliers : Art brut - outsider art

Avec l'atelier Marie Laurençin du centre hospitaliier de Montfavet/Avignon et la collection privée d'un spécialiste d'art africain ancien
Commissaire d'exposition : Sabrina Perret

"J’ai eu la très grande chance au printemps 2015, de pouvoir visiter les ateliers de pratiques artistiques du centre hospitalier de Montfavet. J’avais été éblouie par la beauté de leurs productions, par l’intelligence de leur démarche, par l’exigence dont elles sont les fruits.

J’ai découvert La Galerie du Bout du Monde quelques mois plus tard, et je suis tombée sous le charme de cette galerie dont Camille Sauvant a su préserver tant la force, que la poésie, et qu’il fait vivre avec passion depuis des années. Lorsque Camille Sauvant me dit que pour les 30 ans de sa galerie, il souhaite exposer de l’art singulier, je sais immédiatement que je vais lui proposer une collaboration.

J’ai par ailleurs le privilège de pouvoir accéder à une collection d’art premier à la fois originale et savante, constituée depuis des années par un amateur éclairé. Cette collection m’a immédiatement inspiré le choix de cette exposition, où je fais entrer en résonance les arts singuliers avec les arts premiers.

J’ai repris le chemin de Montfavet et après quelques réunions, Pierre Helly, directeur des ateliers de pratiques artistiques, et ses collaboratrices Mireille Aouillé-Sigaud et Juliette Ferrier nous ont fait le très grand honneur d’accepter cette aventure.

Mon chemin dans l’art est d’abord celui du théâtre, fondateur de mon regard sur le monde, il éclaire mes choix même lorsque mes projets se trouvent éloignés du plateau, et ce que je tiens à partager sur cette exposition en est aussi le reflet.

Les arts singuliers et les arts premiers ont en commun le mystère de leur grâce, l’incandescence de leur présence au monde, qui font la puissance des émotions qu’ils suscitent. Certains experts pourront certainement me contester ce choix et je ne renie rien de sa fragilité, c’est elle qui m’intéresse, m’a toujours intéressée. Comment organiser une exposition, sans s’exposer un peu soi même, je ne sais pas et ne suis pas certaine de vouloir l’apprendre. La fragilité quand elle est assumée, s’appelle le risque et lui seul sait engendrer la délicatesse et l’intensité, pour ne pas dire la singularité !

J’ai toujours défendu le partage de territoire, le frottement. Confronter les univers, amener chacun à d’autres langages, me semble aussi passionnant que nécessaire.

Passionnant, car mettre des œuvres en miroir, les offrir à un autre regard, provoquer la rencontre, nous amène nous-aussi à nous « déplacer » et c'est ce déplacement qui est fécond.

Nécessaire, parce que lorsque nous « croisons » les arts, nous croisons aussi les publics : un décloisonnement essentiel. Certaines personnes seront venues pour l’art singulier, d’autres pour l’art premier, d’autres encore pour La Galerie du Bout du Monde et ce que je crois, c’est que leurs émotions se croiseront elles aussi. Du décloisonnement vient la surprise, de la surprise vient la curiosité, et ce chemin est souvent celui qui mène à l'art…

Je remercie très chaleureusement tous ceux qui ont rendu possible cette exposition, et je souhaite un très bon moment à tous ceux venus la visiter."

Sabrina Perret, Commissaire d’Exposition

Horaires d'ouverture

  • mardi & vendredi 9h30 - 12h30 et 16h00 - 19h00
  • Mercredi/jeudi & samedi 16h00 - 19h00 ou sur RDV

Vernissage le 1er juillet 2017 à partir de 18h à la Galerie du Bout du Monde

Exposition du 4 juillet 2017 au 1er septembre 2017 à la Galerie du Bout du Monde

Contact

Galerie du Bout du Monde
17bis rue de l’Agal
30170 St-Hippolyte-du-Fort
Tél. 06 84 64 36 63
 www.galerieduboutdumonde.fr


  Accueil    Plan du site    Contact    FAQ    Nos brochures    Galeries photos    Liens    Mentions légales    Espace Pros    Nos engagements   Haut de page