Les Désaxés à Cros

Les Désaxés à Cros


Visite théâtralisée à Sauve

Visite théâtralisée à Sauve


Mauresca

Mauresca, Cour des Casernes à St-Hippolyte-du-Fort


Isabelina par la Cie Gargamela, Carnas

Isabelina par la Cie Gargamela, Carnas


Exposition au temple de St-Hippolyte-du-Fort

Exposition au temple de
St-Hippolyte-du-fort


Caminade de St-Hippolyte-du-Fort

Caminade de St-Hippolyte-du-Fort


Concert de cuivre à l'église de Cros

Concert de cuivre à l'église de Cros


Visite théatralisée de Sauve

Visite théâtralisée à Sauve


Quissac, Abrivado au pied de Coutach

Abrivado au pied de Coutach, Quissac


Le Forum du Livre

Le Forum du Livre,
St-Hippolyte-du-Fort


Les Têtes de Bois

Théatre avec « Les Têtes de Bois »


Visite théatralisée de Sauve

Visite théâtralisée à Sauve, sous la Fusterie


Caminade de St-Hippolyte-du-Fort

Caminade de St-Hippolyte-du-Fort


Concert au temple de Colognac

Concert au temple de Colognac


Fred Lewin

Fred Lewin, Cour des Casernes à St-Hippolyte-du-Fort


La Circulade des vignerons

La Circulade des vignerons, Domaine du Sollier à Monoblet


Exposition au temple de St-Hippolyte-du-Fort

Exposition au temple de
St-Hippolyte-du-fort


Théâtre en plein air

Théâtre en plein air, Col des Fosses à Colognac


Fête des violons populaires

Fête des violons populaires, Sauve


Abrivado dans le Vidourle, Quissac

Abrivado dans le Vidourle, Quissac


Previous
Next
Accueil > Agenda > Exposition de l’artiste japonaise Ayako David Kawauchi
Exposition : 17.06.2017 Sauve

Exposition de l’artiste japonaise Ayako David Kawauchi

La galerie LARNOLINE est heureuse de présenter l'exposition personnelle de l’artiste japonaise Ayako David Kawauchi dans leur galerie à Sauve.


Ayako David Kawauchi

Ayako David Kawauchi est née à Éhimé au Japon, aujourd’hui elle vit et travaille à Paris, France.
Depuis une dizaine d’années, son travail a été présenté en France et à l’étranger, tant dans des galeries privées que des institutions publiques.

Pour cette première exposition personnelle à la galerie LARNOLINE, Ayako David Kawauchi nous invite dans l’univers discret des personnages qu’elle réalise au fusain, à la pierre noire, au pastel et /ou au crayons de couleurs.
L’artiste travaille à partir de modèles vivants et semble faire flotter ces personnages sur le papier. Bien que les personnages ne croisent jamais notre regard, le spectateur est comme absorbé par leurs émotions.

"Avec un morceau de bois brûlé, Thomas Lévy-Lasne
J’ai eu la chance de voir Ayako au travail. D’abord une grande surface blanche. Elle arrive à son nouvel atelier, trouve des modèles, tisse des liens, remplit son carnet de rendez-vous avant de remplir son dessin. Elle travaille d’après modèle au fusain. Elle a commencé en représentant de front des personnes qu’elle ne connaissait pas. Une tête puis une autre, puis une autre, puis une autre, de journée en journée, précisant l’intimité, discutant avec son français approximatif, rassurant et impudique, gommant les doutes après les séances de pose.
Comment raconter une épopée, une scène avec une cinquantaine de protagonistes aujourd’hui? Qu’est-ce qui fait masse? Nous relie encore? On reconnait dans la composition une structure qui ressemble au jugement dernier de Michel Ange.
Quand on amasse autant de figures, Il faut bien un ordre dans la composition, une manière de raconter. Le bas est sombre, empli d’inquiétude, de chute, et je dois dire d’un très beau crâne, tandis que le haut du dessin, légèrement bleuté est plus aérien. Il y a des fils rouges qui traversent la composition : ils s’attachent aux mains des jeunes filles, en font des pantins ou des esclaves. Ils ne se rejoignent pas vers un bourreau putatif, un dieu manipulateur, peut-être sont elles entravées par elles même.
De l’inquiétude, du doute, de la fragilité́, du relâchement, de l’incrédulité́ marquent ces jeunes visages. Poser pour quelqu’un, c’est ne rien faire qu’être, sentir le temps qui passe, prendre conscience de la fugacité́ de l’existence, devenir grave, qu’on ait treize ans ou cinquante ans.
Cette inquiétude et cette jubilation à exister, Ayako en a fait une composition.
Qu’est-ce qui relie les hommes sinon d’être vivants et de le savoir? Cela peut paraître bête, tautologique, mais on peut être sur de l’intensité́ de cette vérité́.
Parce que c’est bien cela qui fait la plus grande force d’Ayako : partant d’un outil des plus primitifs, des plus simples, un fusain, elle arrive à un trait des plus personnels, une ligne qui palpite. Bref à rendre présent quelqu’un qui se sait présent pour un petit bout de temps, avec un morceau de bois brulé."

 La Galerie Larnoline

Situé dans l’ancien évêché de Sauve la galerie abrite un vestige du XVIIe siècle, la galerie LARNOLINE est un lieu de partage pour les artistes et les amis de l’art dédié à la création. La galerie LARNOLINE est aussi pour partie la continuité de la galerie Caroline Vachet à Lyon.

Exposition du 17 juin au 16 juillet 2017 à la Galerie Larnoline à Sauve
Vernissage de l’exposition personnelle de
Ayako David Kawauchi , aura lieu le samedi 17 juin à partir de 16h.

Ouvert du mercredi au dimanche 11h – 13h / 15h -19h et sur rendez vous.

Contact

Caroline et Arnaud Delmas
Galerie LARNOLINE, art contemporain – dessins contemporains
2, rue de l’Évêché
30610 Sauve
Tél. +33 (0)4 66 80 53 03 – +33 (0)6 22 35 45 93
 contact@larnoline.com
 www.larnoline.com







  Accueil    Plan du site    Contact    FAQ    Nos brochures    Galeries photos    Liens    Mentions légales    Espace Pros    Nos engagements   Haut de page